Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque


	Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

L'AFD fondée par Antoinette Fouque (www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/antoinette_fouque/184004) est plus que jamais active et soutient la gauche, relais du combat pour les droits des femmes.. Dans l'hémicycle européen, elle a assuré la vice-présidence de la commission des droits de la femme. L'AFD se bat pour empêcher la poussée des extrémismes identitairesdès lors que les droits des femmes se trouvent toujours en danger de nos jours. Durant le bicentenaire de la révolution française, Antoinette Fouque crée l'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie.

Antoinette Fouque se bat pour les femmes partout dans le monde

Toutes les luttes ont reçu le soutien d'Antoinette Fouque. La militante tient des conférences aux Nations Unies comme sur toute la planète pour défendre les femmes. Antoinette Fouque prend la défense de femmes en danger comme la Birmane Aung San Suu Kyi et la Bangladaise Taslima Nasreen. Cette grande dame s’éteint à Paris en 2014. Elle aura reçu les plus prestigieuses décorations du pays.

Antoinette Fouque, une jeunesse entre Marseille et Paris

Le père d’Antoinette Fouque est un syndicaliste actif. La jeune femme étudie d'abord en région PACA puis rejoint Paris. La Marseillaise rencontre son mari alors qu’elle est toujours étudiante. La cité phocéenne a vu naître Antoinette Fouque en octobre 1936. Elle passe une enfance sereine dans la cité phocéenne.

La féminologie, Antoinette Fouque la présente au fil de trois ouvrages. Antoinette Fouque trouve le mot "féminologie", puisqu'elle présente une véritable répulsion pour les "-isme" qui renvoient à une doctrine. "Le dictionnaire universel des créatrices" parait sous sa direction. Cet ouvrage met en lumière quarante siècles de création des femmes.

Antoinette Fouque, du MLF à l’Alliance des femmes pour la démocratie

Le droit des femmes fut la principale lutte de la vie d'Antoinette Fouque. Antoinette Fouque et les autres militantes choisissent d'enregistrer le Mouvement de libération des femmes avec le statut d’une association, nous sommes à ce moment à la fin de la décennie 70. Le Mouvement de libération des femmes a vu son sigle déposé afin de prévenir toute récupération.

Editrice et libraire

Sa société d'édition donne la possibilité à Antoinette Fouque de valoriser la littérature féminine. Espaces de débats où les livres et journaux demeurent à la disposition de tous ceux qui le fréquentent, les librairies montées par l'écrivaine restent ouvertes de 11 heures à minuit. Avec plus de 600 livres consacrés à la création féminine, la société d’édition de la militante du droit des femmes permet à de nombreux écrivains de sortir de l'anonymat. C'est en côtoyant les milieux intellectuels que, Antoinette Fouque voit que les femmes occupent une place mineure dans le secteur de l’édition.

Nos articles